Acheter chez Culture Seconde, se faire plaisir avec bonne conscience

Pourquoi est-ce qu’acheter chez Culture Seconde, n’est pas un acte anodin ?

Pour y répondre, il faut comprendre l’impact environnemental et sociétal de l’industrie du textile.

Le but ici n’étant pas de s’embarrasser de chiffres que l’on se représente avec plus ou moins de difficultés. Des sites spécialisés tels que « Oxfam France » , « we dress fair », « you matter world » le font bien mieux que nous.

Il faut simplement savoir que la fabrication des vêtements en passant par leur lavage jusqu’à leur fin de vie représente une activité parmi les plus polluantes au monde.

Que ce soit en termes de consommation d’eau, de pesticides ou d’émissions de CO2, c’est surtout l’obtention des principales matières premières qui composent nos vêtements qui est polluante.

Chaque année, c’est plus de 100 milliards de vêtements qui sont vendus dans le monde,  c’est 60% de plus qu’il y a 15 ans…

Et malheureusement, alors même qu’ils pourraient être triés et se voir offrir une seconde vie, 80% sont jetés dans la poubelle des ordures ménagères et finissent par être enfouis ou incinérés.

Cette surconsommation de vêtements et accessoires de mode porte un nom : la fast fashion. Cette mode qui se renouvelle en permanence, nous poussant à acheter toujours plus de vêtements, un phénomène d’autant plus visible en période de soldes.

Vous l’aurez compris, acheter ses vêtements chez Culture seconde, c’est choisir un modèle qui s’oppose à cette logique. En étendant la durée de vie d’un vêtement de seulement 9 mois,  les émissions de carbone, l’eau et les déchets textiles réduisent de 20 à 30%.

Il s’agit d’un acte militant pour lutter contre la surconsommation tout en faisant des économies.

Mais Culture Seconde ne s’arrête pas là et renforce ses engagements en faveur de la société en ayant signé en 2021 un partenariat avec l’association Fil et terre. Une association qui favorise l’insertion des personnes en difficultés en collectant, triant et revalorisant les vêtements pour les remettre en vente à des prix modiques. Ainsi, la totalité des vêtements invendus leurs sont donnés exclusivement.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique